La conduite en conditions hivernales est à l’origine de bien des accidents et des sorties de route. Suivre ces quelques règles de base pourrait vous éviter de faire partie des mauvaises statistiques.

Est-ce que votre véhicule est sécuritaire?

Avant de prendre la route en hiver, assurez-vous que votre véhicule est capable d’affronter les conditions hivernales. Vérifiez vos essuie-glaces, votre chauffage, votre dégivrage, vos pneus, votre lave-glace, vos phares… en gros, faites le tour de votre véhicule.

Vous devez mettre toutes les chances de votre côté avec un véhicule qui vous fournira la vision et l’adhérence nécessaires pour vous rendre à bon port.
 

Ralentir et conduire en douceur

La conduite en conditions hivernales rend les accidents beaucoup plus probables. Soyez prévoyant dans votre conduite et réduisez votre vitesse. Freinez et tournez doucement afin de limiter les possibilités de dérapage de votre véhicule.
 

Garder une distance sécuritaire

Au même titre, tentez de maintenir une distance sécuritaire avec le véhicule qui vous précède. Si vous pouvez vous éloigner, faites-le, et ce, même si la visibilité est nulle et que vous vous fiez sur ses feux arrière pour vous diriger. En effet, si l’automobiliste devant vous fait une mauvaise manœuvre, vous pourriez être entraîné dans sa malchance.  
 

Se pratiquer et garder son calme

Si vous êtes habitué à conduire sur une chaussée relativement dégagée, il se peut que le simple fait d’aller faire une course à quelques coins de rue en pleine tempête soit une expérience traumatisante.

Il vaut donc la peine de profiter des conditions hivernales pour aller se pratiquer dans un stationnement et s’habituer aux réactions du véhicule.
 

Éviter les déplacements hasardeux

La meilleure façon d’éviter les problèmes lors d’une tempête est de rester chez soi! Si jamais vous devez vous déplacer, prévoyez votre horaire en conséquence et essayez d’éviter les pires moments. La prévention peut vous éviter bien des soucis et les gens comprendront sûrement si vous êtes incapable de vous déplacer de façon sécuritaire.

Le mot à retenir pour la conduite hivernale : prévention. Il est impossible de limiter tous les risques, mais il est possible de les diminuer grandement et de revenir chez soi sans avoir eu à subir des désagréments sur la route.